La Gestalt-thérapie

L'élaboration de la Gestalt-thérapie est essentiellement liée à trois personnes :
- Frederick S. PERLS (1893-1970) dit Fritz Perls (psychiatre et psychanalyste), retenu historiquement comme l'initiateur,
- Laura PERLS (1905-1990) son épouse, docteur en gestalt-psychologie,
- Paul GOODMAN (1911-1972) écrivain, poête et penseur qui donna forme aux intuitions de F. Perls.
Leur rencontre puis la constitution d'un groupe de recherche, dans les années 50, à New-York aboutira à la publication, fin 1951, d'un ouvrage princeps "Gestalt-Thérapie - vers une théorie du self, nouveauté, excitation et croissance", qui marqua véritablement la naissance de la gestalt-thérapie.
En considérant la personne comme "être-avec-les-autres" et en s'intéressant plus aux modalités de présence au monde d'un sujet qu'à l'analyse de son psychisme, les auteurs proposent une approche d'accompagnement de la souffrance humaine qui se démarque des psychothérapies centrées sur l'individu et l'intrapsychique.
Le corpus théorique qu'ils présentent s'origine dans la gestalt-psychologie, la phénoménologie, et se fonde sur une perspective de champ, défini comme "un organisme et son environnement". Ils développent la théorie du self comme processus en train de se déplier à la frontière des points de rencontre du sujet et du monde.